• sandrarueda

Postpartum : le quatrième trimestre de la grossesse

Le quatrième trimestre de la grossesse est un moment souvent intense pour les parents. Il correspond aux trois mois qui suivent la naissance de leur bébé. Au cours de cette période de postpartum, on découvre son bébé, on se découvre en tant que parent, on découvre son conjoint ou sa conjointe comme parent. Bref, on prend ses marques et on apprend en avançant.

Ça remue, ça secoue et certains parents se sentent submergés. Des couples traversent cette tempête en équipe et certains se séparent parfois au cours de cette phase éprouvante.


Les trois premiers mois du bébé sont donc des mois de transition pour la jeune famille en herbe. La maman récupère de son accouchement physiquement et émotionnellement. Elle a besoin de temps et rien ne permet d’accélérer ces quelques semaines incompressibles. On peut d’ailleurs se demander s’il serait souhaitable de vouloir à tout prix réduire ce temps…


Le papa découvre son enfant et son rôle de père un peu plus chaque jour. Du côté de bébé, ses besoins sont encore très

ressemblants à ceux qu’il avait lorsqu’il était dans le ventre de sa maman. Cette adaptation au monde extérieur lui prend du temps. Il découvre tant de choses chaque jour.


Pour se sentir sécurisé et apaisé pendant ces premières semaines, il cherche quotidiennement à retrouver les repères qu’il avait pendant la grossesse…


Être contenu, sentir des contours autour de lui : apprendre à emmailloter son bébé et pratiquer le portage physiologique en écharpe peuvent aider le bébé à retrouver ces sensations.


Le besoin de mouvement, comme lorsque maman se déplaçait et que bébé flottait dans le liquide amniotique est aussi un besoin. Le bercement lui permet de se relier à ce doux balancement si rassurant.

Le rythme permanent du battement du coeur auquel il a été habitué pendant les 9 mois de grossesse est également un repère important auquel bébé peut se relier à travers la pratique du portage ou les câlins en peau à peau. En posant son oreille sur le buste de sa maman ou de son papa, il peut sentir la chaleur et la douceur de leur peau tout en retrouvant le rythme rassurant des battements du coeur.


Lorsque nous abordons ce thème avec les parents, je leur (re)parle donc souvent de la bulle d’amour qu’ils ont créé au moment de l’accouchement et qu’ils peuvent continuer à maintenir pendant les premiers mois de leur bébé.

Cette bulle d’amour dans laquelle on saupoudre ces moments de tendresse que sont le portage, le peau à peau, l’allaitement et le cododo sont tout simplement magiques.

Ils ont le pouvoir incroyable d’apaiser votre bébé au quotidien, de vous apaiser aussi, de vous donner le sentiment d'être compétents et experts pour répondre aux besoins de votre bébé.


Ce n’est pas toujours évident car on pense parfois au bout de quelques semaines qu’on a perdu un peu de sa liberté, que les journées se résument à s’occuper de son bébé. Mais en réalité, cela ne dure qu’un temps… Passé 3 mois, votre bébé aura plaisir à commencer à vouloir découvrir et explorer le monde qui l’entoure. Il commencera à avoir un rythme et vous pourrez mieux organiser les choses à votre tour. Cet attachement qui se constitue au cours de la première année du bébé ne pourra que l’aider à ensuite partir explorer le monde avec un profond sentiment de confiance en lui et une capacité à se relier à l’autre.


La beauté de cette bulle que vous créez à trois, réside aussi dans le fait de pouvoir la déplacer partout !


Et oui, les parents ont parfois peur de se déplacer avec un tout petit bébé mais cette période y est pourtant totalement propice.


Bébé dort de façon irrégulière certes, mais il est à un âge où il peut aussi dormir partout !

Partout où il se sent bien et entouré de ses principaux repères : ses parents.

Alors ayez confiance en votre bébé et en vous. Lui donner votre présence, votre amour, vos bras, le contact de votre peau, le lait de vos seins, le son de votre voix, le toucher de vos mains, c’est comme faire un investissement incroyable sur l’avenir. Car ces bébés maternés et câlinés à volonté, qui ne savent presque pas à quoi ressemble une poussette ou un transat, sont en train de construire un lien d’attachement sécure très puissant à l’intérieur.


Plus vous leur donnez cette qualité de présence, plus ils entreront peu à peu dans la vie avec un réservoir d’amour et de confiance rempli à ras bord, qui leur permettra d’explorer le monde avec un immense sentiment de paix et de joie intérieure.

Et si vous écoutez votre intuition profonde, celle qui n’écoute ni les fameux « bons conseils » de l’entourage, ni les « peurs » alimentées par certain.es, vous entendrez cette petite voix en vous qui vous invite à materner et câliner votre bébé sans restriction.


Alors écoutez-vous, tout simplement :)

6 vues