MANIFESTE

Le passage de femme à mère est un événement intense que nous vivons dans notre chair et au cœur de nos émotions. Ce moment a le pouvoir de nous renforcer mais peut parfois nous fragiliser. Les femmes ont réussi au fil du temps à gagner plus de liberté et d'indépendance mais le chemin reste encore long vers une société plus égalitaire. En ce qui concerne la grossesse, l’accouchement et le post-partum, la marge de progression est encore importante. Nous devons faire mieux. De nombreuses femmes vivent des expériences de naissances traumatisantes. Ce moment rêvé se transforme pour elles en un véritable cauchemar. Nous devons aider ces femmes à transcender ces vécus traumatiques et leur permettre de vivre autrement les futures expériences naissances à venir. 

Le rêve qui m‘anime est celui d’une société où chaque femme

pourrait trouver une oreille attentive pendant sa grossesse,

tant sur le plan médical qu’émotionnel.

 

Elle pourrait accoucher comme elle le souhaite, par elle-même,

en utilisant la médecine comme aide éventuelle et non comme guide.

 

Mais aussi une société qui ferait la promotion du maternage

pour que nos enfants puissent démarrer dans la vie avec toutes les armes physiques

et émotionnelles nécessaires à leur développement.

 

Enfin, une société dans laquelle

on donnerait aux parents le temps d’apprendre à connaître leur bébé,

à se découvrir pleinement dans leur nouveau rôle, et qui puissent trouver leur espace de liberté

pour continuer aussi à nourrir leur couple, fondation de leur famille.

La grossesse

 

Ce changement profond que l’on vit dans notre corps comme dans notre tête n’arrive pas toujours dans un moment idéal de vie où tout roule parfaitement. C’est une expérience qui est plus ou moins bien vécue par chacune. Un mélange de sensations nouvelles et de transformation du corps dans une vie qui suit son cours.

LE PHYSIQUE

Nausées, prise de poids, maux divers.

La nutrition doit devenir notre alliée, pour nous comme pour notre bébé. 

LES ÉMOTIONS

Les inquiétudes, les questionnements, les peurs, accentuées par les hormones

et pas toujours bien accompagnées par le corps médical.

Autrefois, le noyau familial était un pilier d’entraide pour traverser ces périodes.

De nos jours, comment répondre à nos remises en questions propres à ce moment de vie ?

Au-delà d’un parcours médical nécessaire voire parfois anxiogène, la grossesse est un moment que l’on peut prendre pour soi, pour réfléchir à l’après, et créer les conditions qui permettront d’accueillir bébé dans la plus grande sérénité. 

L'accouchement

 

Pour une meilleure maîtrise, nous accouchons selon des protocoles faits pour pouvoir gérer plusieurs naissances et dont le vécu positif dépend au final de trois éléments :

Tomber sur un personnel prévenant et à l’écoute,

Ne pas être dans une journée trop chargée pour bénéficier d’une prise en charge la plus personnalisée possible,

Et bénéficier d’une bonne gestion de la douleur par voie médicamenteuse.

 

Ce sont ces éléments qui détermineront si nous aurons une expérience positive de l’accouchement, qui nous renforcera en tant que femme et en tant que mère, ou une expérience plus difficile, voire traumatisante, qui nous laissera un souvenir douloureux avec le risque d’abîmer les premiers instants de lien avec notre enfant.

 

Une chose est sûre, je n'oppose pas l'accouchement physiologique, dit « naturel », à l’accouchement médicalisé qui ne serait lui pas naturel. Le vrai choix réside pour moi dans la compréhension de ce qui se passe dans le processus de la naissance et de décider, en conscience, d’avoir accès à des outils pour nous accompagner. Contrairement aux débats habituels, je pense que certains accouchements sous analgésie péridurale ou certaines césariennes sont au final plus « naturels » pour certaines femmes que certains accouchements non médicalisés qu’on s’obstine à vivre par voix basse, mais qui sont au final mal vécus par les femmes.

 

Mon but à travers mon accompagnement,

est que chacune puisse bien comprendre la physiologie de l’accouchement,

qui est simple et complexe à la fois, et sa prise en charge dans le système médical,

avec ses points forts et ses limites, afin d'être actrice de ce moment

et vivre une expérience positive de le naissance.

Le post-partum

 

Le post-partum est un moment intense auquel nous ne sommes pas du tout préparées.

 

Il est en effet difficile de savoir comment on ressortira physiquement et émotionnellement de l’expérience d’accouchement. Mais ce qui est sûr, c’est que l’image seule de la maman comblée par l’arrivée de son bébé n’est que la partie émergée de l’iceberg qu’on poste sur les réseaux sociaux.

 

Au cours de cette première année de notre enfant, le bébé a besoin de toute notre attention et de nos soins. Peu à peu, il évoluera vers la découverte du monde. On dit que ceux qui demandent des conseils n’en ont pas besoin et que ceux qui en ont besoin ne sont pas prêts à les écouter. Une chose est certaine, dans un monde qui va de plus en plus vite et que nous avons du mal à suivre nous-même, attendre d’un bébé une autonomie physique et affective dès la naissance est illusoire. Mais apprendre à connaître son enfant pour l’accompagner à travers son évolution, et y trouver son espace de liberté tout en lui apportant le réconfort physique et émotionnel dont il a besoin est chose possible.

Sandra Rueda

Health coach

Diplômée d’école de commerce, j’ai d’abord travaillé dans le transport maritime. Après six années à des postes à responsabilités, principalement en expatriation, je réalise que mes centres d’intérêt personnels (alimentation saine, recherche du bien-être du corps et de l’esprit) m’éloignent peu à peu de mes réalisations professionnelles. Ce sentiment s’est renforcé à partir de l’arrivée de mon premier  enfant et mon immersion dans l’expérience de la grossesse, de l’accouchement et de la maternité. Depuis, les choses se sont accélérées.

 

Lorsque la nécessité de changer devient évidente, le besoin de changement devient urgent.  

2020

Je suis certifiée instructrice en massage parent-bébé, formée par l'IAIM

(International Association of Infant Massage).

J'accompagne les jeunes parents dans la découverte de leur bébé en leur enseignant les mouvements de massage dans un espace propice à l'échange de mère à mère au cours de cette période particulière du post-partum.

Je démarre aussi une formation sur 4 ans au sein de Oui@hapto-bonheur, en Belgique.

Une spécialisation dans l’accompagnement affectif haptonomique des parents et leur bébé avant, pendant et après la naissance. 

2019

Je suis une formation en Lactation : Périnatalité et premiers jours au sein du

CREFAM (Centre de Recherche, d'Évaluation et de Formation à l'Allaitement Maternel), organisme français de référence pour la formation des consultantes en lactation IBCLC.

Cette certification de 65h me permet de mieux préparer les couples à l'allaitement maternel et de les accompagner dans les premières difficultés qu'ils peuvent parfois rencontrer.

2018

J'assiste au séminaire de 3 jours sur la naissance du Dr. Michel Odent, chirurgien et chercheur de référence ayant dédié sa vie à la compréhension et la vulgarisation de la physiologie de l’accouchement.

C’est aussi l’année de la naissance de ma fille,

que j’ai souhaitée totalement non-médicalisée cette fois-ci.

2017

Je suis une formation américaine d’un an en Health Coaching au Institute For Integrative Nutrition, référence dans son domaine, pour maitriser les techniques de coaching, le fonctionnement des différents régimes alimentaires et leurs effets sur le métabolisme.

Depuis,

j’accompagne les couples et les jeunes parents pour leur permettre de s’approprier sereinement les phases que sont la grossesse, l’accouchement et la première année de leur bébé. Je les aide à pouvoir vivre pleinement, chacun à leur manière ces moments clés de vie.

 

Je suis convaincue que même si la tâche est parfois ardue, il est possible de s’épanouir sur le plan professionnel et dans son rôle de parent. J’aspire à accompagner toutes celles et ceux qui le souhaitent sur ce chemin.